Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 15:44

A vos bouchons....prêts... donnez!

A l’occasion de Bordeaux Fête le Vin, qui aura lieu à Bordeaux du 26 au 29 juin 2014, le magazine "Saveurs du Voyage" installera sur les quais de Bordeaux une Barrique Géante, ornée d'une mosaïque de bouchons en liège collectés dans le Monde entier.                             

Dans une région où l’assemblage des cépages est un art délicat, rien de tel que d’assembler l’Ancien et le Nouveau Monde dans une Barrique d’exception.

La collecte des bouchons a déjà débuté dans les restaurants, caves et bars à vin de la région. Certains châteaux viticoles, ne voulant pas rester à l’écart, ont décidé d’apporter spontanément leur liège à l'édifice.

Si vous aussi, vous souhaitez soutenir le projet et donner une deuxième vie à vos bouchons, envoyez les à : Agence SEMFOR, "BOUCHONS", BP 20024, 33602 Pessac Cedex, France.

Vos bouchons seront aux premières loges d’une belle aventure. Chaque personne qui envoie des bouchons en liège recevra un certificat du "Bâtisseur de la Barrique Géante".

Cette Barrique Géante qui aura toutes les chances d’être inscrite au livre Guinness des Records. Catégorie retenue: La plus grande mosaïque de bouchons en liège.

Pour ne pas porter préjudice aux associations de lutte contre le cancer qui, elles aussi, collectent des bouchons en liège, l'agence s'engage à verser au moins 1000 €* à l'Institut Bergonié (Bordeaux France) qui mène des recherches contre le cancer.

*Prix du marché d'une tonne de bouchons = 200 €, 1 bouchon = 4 gramme, 1 tonne = 250 000 bouchons.

Valérie Marty

 

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 18:44

Voila, l'aveugle est levé ........ c'était des Costières de Nîmes, l'AOC la plus au sud des Côtes du Rhône!                       

 

Ouf !!!!! Mon nez et mes papilles ne m'ont pas laissé tomber!

 

Published by Valérie MARTY
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 12:37

Déguster et démasquer le SECRET WINE!

Voila le challenge proposé par Clair de Lune! YOUPI me dis-je, j'adore jouer!!!

Trois bouteilles arrivent totalement anonymisées...noires vêtues avec des numéros 079-390-714...! Il faut trouver les AOC des vins contenus dans ces flacons...!!! Allez au goulot....euh non au boulot!


Traditionnellement, lors d'une dégustation à l'aveugle, le dégustateur a en général un minimum d’informations : par exemple on lui présente trois verres et il doit trouver lesquels ont le même contenu (dégustation triangulaire), ou bien il déguste une série dont il connaît soit la région, soit le millésime, soit l’A.O.C. Là point de tout cela, on est seul de chez seul en face des ces bouteilles : Sans cadre, sans référentiel, toutes les aberrations sont envisageables. La dégustation à l’aveugle sans aucune indication est purement un jeu et les réponses les plus fantaisistes sont possibles.

 

 

Nombre de propriétaires sont incapables de reconnaître leur propre vin quand il leur est présenté au milieu d'autres. Un élevage sous bois de chêne neuf mal conduit, (trop long ou sur un vin qui est trop léger), "l'arômatisation boisée" sera telle qu'il sera difficile de reconnaître le Merlot du Cabernet Sauvignon!

Nombre de grands pros, de chroniqueurs ou d’experts ne se livrent à ce petit jeu qu’en privé, s’y risquer en public les ferait immanquablement chuter, voire ridiculiser si le piège est bien tendu.

 

Point de honte à SECRET WINE, mais beaucoup d'humilité....on est là pour jouer! Pour ma part, il me semble bien que ces vins viennent du Rhône.....!!!! RV le 10 octobre pour ...enfin savoir!

10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 13:43
Au bal de la Nuits Saint Georges où j'ai rencontré la petite Juliénas, une fille drôlement Gigondas, un sacré beau Meursault, bien charpentée, et sous sa robe vermillon un grand cru classé, avec des arômes de cassis et de fraises des bois. Nous avons dansé Anjou contre Anjou sur un Sylvaner à la mode et plus tard lorsque je lui ai proposé de l'emmener dans mon Châteauneuf-du-Pape, elle devenue toute Croze-Hermitage !!!
Le temps d'aller chercher un Chablis au vestiaire, de mettre un petit Corton dans ses cheveux
, nous sommes montés dans ma Banyuls et avons roulé jusqu'au petit matin. Ah quelle belle journée ! Nous nous sommes baladés Entre-deux-mers, il faisait beau, Nous avons Vacqueyras sur la plage, les pieds dans l'eau Clairette, nous nous sommes Pouilly-Fuissé dans les dunes et puis comme le Mercurey montait sérieusement et que nous commencions à avoir les Côtes-Rôties nous avons décidé de rentrer. Mais voilà, en partant nous nous sommes retrouvé coincés dans les embouteillages, enfin les bouchons, quoi ! Je commençais à Minervois sérieusement et là, Julienas et moi, nous avons commencé à nous crêper le Chinon .. D'un seul coup elle a claqué la Corbière de la Banyuls et elle est partie ! Je me suis retrouvé comme Macon. Quoi, me suis-je dit, elle s'est déjà Sauvignon avant même que j'ai le temps de la Sauternes ! Mais je vous Jurançon, je l'avais dans la Pauillac, en effet, j'en étais tellement Tokay que j'ai couru après elle dans Lalande et les Chardonnay pour la rattraper. Quand nous nous sommes retrouvés et que je l'ai vue devant moi en Gros-plant, je lui ai dit :
- Ne fais pas ta Pomerol, et ne t'en va plus Gamay !
En pleurant, elle est tombée dans mes bras en Madiran :
- Ne m'en veut pas, je voulais juste être sûre que ton Saint-Amour était vraiment Sancerre.

Et vous savez quoi… depuis on ne s'est plus cuités.

( Exrait Bernadette THUMERELLE 2007)
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 13:20
Il y a 30 ans .....Claude François part à l'attaque des pays anglosaxons et chante en anglais une chanson intitulée "Bordeaux Rosé" ......!
Les inconditionnels de CloClo y retrouveront leur chouchou...les autres y trouveront ...autre chose !!!

Suivez le lien ci dessous pour visioner la vidéo....elle vaut son pesant de verres de rosés!


http://www.dailymotion.com/video/x261zx_claude-francois-bordeaux-rose_music



11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 18:28

Aujourd'hui l'heure est aux restrictions et règlementations en tout genre notamment en ce qui concerne la consommation de vin! Il y a quelques années, il en allait tout autrement. 
Bien entendu il y a eu Rabelais et puis Pasteur  "le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons " mais plus près encore de nous le Figaro publiait en 1949 un article relatant un congrès des MEDECINS AMIS DU VIN  qui décident que "L'ouvrier doit boire plus d'un litre de vin par jour et l'intellectuel plus d'un demi-litre pour bien se porter."  Quand à lui, le Dr Mironneau de la Rochelle, spécialiste des questions sportives, décrète "qu'il n'y a pas de véritables athlètes buveurs d'eau" . Quand au Dr Brioult, membre du Conseil supérieur de l'hygiène, il estime que "l'eau étant par nature éminemment suspecte, il y a lieu de lui donner un antiseptique qui ne peut être que le vin". ..... Il est précisé en fin d'article que le congrès s'est terminé par une visite en Médoc, Sauternais et St Emilionnais et que les quantités préconisées furent largement dépassées par les congressistes...Mais il n'y a pas de règles, même médicales, qui ne souffrent d'exception...
undefined                          undefined 
                                                                                           
                      

Source N°wine 3 février/mars 2008

19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 09:07



Vin espagnol liquoreux de ........100 ans d'age !

Le Pedro Ximenez ! (C'est aussi le nom du cépage blanc qui produit ce vin!) produit en Andalousie (Dénominacion de Origen : Montilla Morilles)

Ce vin est produit avec des raisins passerillés (séchés au soleil jusqu'à ce qu'ils ressemblent à des raisins secs), suit une courte étape de fermentation pour parfaire sa teneur en sucre très élevée.

Une fois la fermentation achevée, il est conservé des années (jusqu’à plus de 100ans) en fûts de chêne sans soutirage ni ouillage (action de compléter les niveaux dans les fûts). Durant son vieillissement, un voile de levures se développe en surface et c'est lui qui préserve le vin de l’oxydation en le privant de contact avec l’air ambiant. Ce sont ces levures qui permettent d’obtenir mystérieusement ses caractéristiques organoleptiques si complexes. 

  Au fil des années il y a concentration des jus et développement des arômes, de plus les jus se personnalisent grâce au système de la Solera. Un mode de vieillissement exclusif inventé par les Andalous qui résulte d’une éducation des vins entre eux. Les vins les plus agés sont assemblés avec des vins les plus jeunes. ....Quand on prélève du vin dans les barriques du dessous contenant les plus vieux vins, on remplace alors par la même quantité de vin plus jeune provenant des barriques du dessus. 

Au final on obtient un véritable nectar (qui n'a pas de millésime vu qu'il s'agit d'un assemblage de plusieurs années entre elles!) de couleur rouille à chocolat (en fonction du nombre d'années de vieillissement) avec des arômes de noix, caramel, chocolat, figue ....et une douceur époustouflante! Avec un dessert au chocolat ..........grisant! 

Taux d'alcool : 9º-16º    

Taux de sucres : plus de 150 g/l

Densité à 20º: plus de 1.100.


31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 17:48

Tout le monde est là, que la fête commence !

 

Tout d'abord, on se débarrasse des anecdotes et petits faits du jour debout dans la cuisine accompagnés par les trilles de l'oiseau de nos hôtes !                                  

 

 

La table est dressée, selon les saisons, dans la salle à manger, la véranda, ou le jardin. Elle est sans grand apparat, une nappe blanche, des assiettes simples et surtout plusieurs verres ventrus par convive!

 

 

Pour commencer soyons studieux, quelques palabres s'imposent sur les liquoreux et ses techniques de vinification...pimentons les d'anecdotes sur le passerillage, la noble pourriture "botritys cinerea" et agrémentons les de photos de grappes confites et cartes de terroirs colorées.  

 

 

Passons ensuite aux travaux pratiques, le menu composé à l'avance débute classiquement par un foie gras, que nous marions avec un Jurançon Domaine de Carrabouy 2001. Sa rondeur généreuse, sa suavité sans mollesse, sa vivacité conservée et ses arômes confits, miellés s'harmonisent fort bien avec cette entrée typique.

                   

 

Poursuivons notre cheminement gastronomique par un poulet crémé aux morilles auquel nous associons le chenin du val de loire, Côteaux du Layon, Château de Tigné 2003, dont l'équilibre, la fraîcheur et la douceur retenue compense une finale un peu futile.

 

 

Escapade en plateau de fromages persillés, les textures moelleuses du roquefort, crémeuse du gorgonzola et souple de la fourme d'Ambert se fondent idéalement à la complexité et à la finesse du Sauternes, Château de Peyre 2000. Sa belle matière riche et fine, ses arômes abricotés, les mille saveurs qui en compose l'harmonie nous laisse la langue irisée de douceur!

 

 

Pour terminer, partons vers un ilot de chocolat entouré de sa crême d'outre manche. Un maury Mas Amiel vient à point pour structurer cet accord gourmand.

 

 

 

C'est fort joyeux que nous nous quittons, avec pour horizon une soirée fin avril ou nous pratiquerons l'exercice de parler la bouche pleine sur les notes boisées, subtilement apportées par l'élevage en fût !

 

Valérie MARTY

 

Si vous êtes intrigués, attirés par des soirées de ce genre gastronomique, si vous souhaitez en organiser chez vous, avec vos amis....contactez moi !

 

Deux possibilités : Soit la participation de tous est requise pour la confection des mets qui composent le menu, soit un chef vient à domicile pour préparer les plats choisis.

Published by Valérie MARTY - dans REPORTAGES
commenter cet article
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 17:42

Sans un certain volume de production, il est difficile de se faire connaître au commerce international. Pour avoir plus de poids, les deux AOC Moulis et Listrac au coeur du Médoc, eurent longtemps l´idée de fusionner pour conquérir de nouveaux débouchés sous la même bannière...

Et l'on se mit en quête d´un vocable commun :
Les gens de Moulis disaient :
" Prenons les trois premières lettres de chaque appellation :

MOUlis - LIStrac !"
Ce à quoi, les gens de Listrac rétorquaient :
´"Prenons les dernières lettres : MouLIS et LisTRAC !!!"

Résultat : les deux AOC existent en tant que telles ...!